La digitalisation est en marche ! Depuis la dématérialisation de la paie, jusqu’à la Blockchain en passant par les réseaux sociaux intra entreprise…
Comment se matérialise-t-elle concrètement dans l’entreprise ? Quels sont ses enjeux pour l’entreprise ? Et pour les professions juridiques ? Tour d’horizon.

La digitalisation en entreprise : état des lieux

Si je vous dis digitalisation en entreprise, vous pensez…

Réseau social, chat, chatbot, dématérialisation de la paie, automatisation des tâches, nouveaux modes de recrutement, cloud ?

C’est un peu tout ça à la fois.

Pour prendre une définition globale de la digitalisation en entreprise, c’est utiliser des outils numériques dans la stratégie et l’organisation de l’entreprise.

Quels sont ses enjeux ?

La digitalisation, mode d’emploi

La digitalisation a pour objectif de mettre à disposition des collaborateurs des outils pour rendre leur travail plus efficient.

Concrètement ces outils permettent d’éviter les tâches répétitives, de faciliter les échanges, d’automatiser les process, et donc de gagner du temps, de limiter les erreurs, d’améliorer le collaboratif…

 

Pour autant, la digitalisation engendre-telle une véritable disruption ?

 

Le cas de la digitalisation des documents RH

Depuis le 1er janvier 2017, la dématérialisation de la paie est autorisée et promue dans les entreprises qui n’ont pas besoin de l’accord préalable des salariés pour y recourir (article L. 3243-2 du code du travail).

En contrepartie, l’entreprise doit garantir la sécurisation et le suivi de ces données.

Au travers de cet exemple, il apparaît que les enjeux pour l’entreprise se trouvent aussi bien du côté de la fluidité que de celui de la sécurité.

 

Plus de détails sur la digitalisation des documents RH dans l’article ci-après, qui n’hésite pas à mentionner le terme de révolution. https://www.usine-digitale.fr/article/une-revolution-dans-les-ressources-humaines-la-digitalisation-des-documents.N647978

Et la profession juridique dans tout ça ?

Les nouvelles technologies ont bouleversé de nombreux secteurs : qu’en est-il de la profession juridique ?

 

Après la digitalisation des documents RH, place à la digitalisation des documents juridiques ?

 

Des plateformes voient le jour pour proposer des documents personnalisés, ce qui est facilité par le fait que peu de spécialistes du chiffre et du droit proposent des services en ligne.

 

Reste la question de la certification et de l’authentification. Certains diront Blockchain…

 

La blockchain –permet la création d’une infrastructure d’échange et le stockage décentralisé, transparente, sécurisée et à un coût réduit * – que l’on dit infalsifiable.

 

* https://www.village-justice.com/articles/blockchain-une-technologie-passe,22071.html

 

Toutefois peut-on donner autorité à un algorithme qui sera tenu pour responsable en cas d’erreur…

 

La spécificité des professions juridiques ajoutent donc un niveau : fluidité, sécurité et authentification !